Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé (bienêtre physique, mental et social). Le but de l’ostéopathie est de rétablir ou de maintenir cet équilibre en rétablissant le micromouvement tissulaire. 


L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’auto-équilibrer et sur une connaissance approfondie du corps humain.

La consultation d’ostéopathie débute par l’anamnèse : renseignements fournis par le patient sur son histoire médicale, traumatique, chirurgicale et sur les circonstances précédant son motif de consultation. Un examen des bilans (radio, scanner, biologiques…) sera fait également afin de déterminer les indications et les contre-indications à la manipulation ostéopathique.


Ensuite grâce à des tests palpatoirs spécifiques, l’ostéopathe explore le corps à la rechercher des zones qui présentent des restrictions de mouvement susceptible d’altérer l’état de santé.


L’ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge, de sa morphologie et de la zone à corriger. Il peut arriver que l’ostéopathe ne traite pas la zone douloureuse car le blocage réel peut se situer ailleurs. 


Après la séance, le corps se créé un nouvel état d’équilibre. Il est possible qu’un inconfort transitoire de 2 à 3 jours apparaissent : le patient peut ressentir une persistance de la douleur, de la fatigue, des courbatures voire une augmentation des symptômes. Une semaine minimum est nécessaire afin que l’organisme intègre les changements.