Quand consulter un ostéopathe? C'est la question que l'on se pose souvent et voici les motifs les plus courants:

  • système musculo-squelettique: Douleur, Rachialgie, Tendinite, Entorse, Torticolis, Gêne ou diminition de mobilité articulaire, Névralgie cervico-brachiale (NCB), Sciatique, Cruragie, Pubalgie
  • troubles digestifs: Ballonnement, Constipation, Diarrhée, Reflux gastro-oesophagien (RGO), Colite, Digestion difficile...
  • ORL et pulmonaire: Céphalées, Migraine, Vertiges fonctionnels, Prévention des sinusites et otites, Accouphènes...
  • système neuro-végétatif: Anxiété, Stress, Troubles du sommeil...
  • spécifique à la femme: Accompagnement de la grossesse, Troubles du cycle, Prévention des cystites...
  • enfant et nouveau-né: Après l'accouchement (surtout lors des extractions instrumentales), Plagiocéphalie, Coliques, Régurgitations, Constipation, Torticolis, Pleurs inexpliqués, Agitation, Troubles du sommeil, Traumatisme lié à une chute...
  • sportif: Prévention, Traumatisme, Récupération

Bien évidement, l'ostéopathe prodigue ses soins à l'adulte, à l'enfant, à la femme enceinte, au nourisson et au sportif de tout niveau.

 

Il n'est pas nécessaire d'avoir mal pour consulter un ostéopathe. L'ostéopathie fonctionne très bien en préventif. Ne dit-on pas : "mieux vaut prévenir que guérir!"

Il est conseille de consulter tous les ans voire tous les 6 mois selon les besoins.

Dans la vie quotidienne, notre posture est rarement adéquate: la station assise prolongée, le port de charge, la mauvaise position devant un ordinateur, des points d'appuis asymétriques, des vibrations, sont autant de facteurs qui favorisent les blocages.

La douleur survient lorsque le corps ne peut plus s'adapter aux différents manques de mobilité des articulations, des fascias.... Le corps cherche toujours à garder notre regard à l'horizontale en position debout. Pour ça, il va s'adapter. Mais lorsqu'il y a un surcroît d'adaptaion, alors la douleur se manifeste. Le corps peut présenter des signes précurseurs, des petites gênes dont nous ne sommes pas toujours à l'écoute.